| | Radar

Un champignon de Tchernobyl pour protéger les astronautes des radiations cosmiques?

Sur Terre, le champ magnétique de la planète nous protège de la plus large partie du rayonnement cosmique | ESA

Le Cladosporium sphaerospermum, un champignon retrouvé au cœur de la zone contaminée de Tchernobyl et donc adapté aux radiations, a été envoyé à bord de la Station spatiale internationale. Ses résultats sont prometteurs, raconte Usbek et Rica.

Pourquoi c’est intéressant. Ce champignon pourrait protéger les astronautes dans le cadre de vols spatiaux longue durée, par exemple une mission habitée vers Mars dont la durée (au moins deux ans) augmente d'autant les risques de détériorations de l'ADN par les rayonnements.

link

A lire sur Usbek et Rica

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi