| | news

Outre-Atlantique, inquiétudes sur le plus gros nuage de sable venu du Sahara depuis des décennies

Le nuage de sable saisi par les satellites de la Nasa le 18 juin, alors au-dessus de l'Atlantique | Nasa Earth Observatory

Le phénomène survient tous les ans, mais il connaît cette fois-ci une ampleur inédite. Un nuage de sable poussé par les vents hors du Sahara a traversé l’Atlantique, et obscurcit les Caraïbes et le Sud-Est des Etats-Unis. Un épisode particulièrement violent, qui s’accompagne de l’augmentation de la concentration de l’air en particules fines, et qui accroît le risque de développer certaines maladies respiratoires. Le nuage a touché ce 26 juin les côtes américaines, au niveau du Mississippi et de la Floride.

Pourquoi c’est inquiétant. Le phénomène, dans sa déclinaison 2020, est le plus violent qu’a connu la planète depuis des décennies. Surtout, il survient alors que la pandémie de coronavirus est loin d’être endiguée outre-Atlantique, et pourrait jouer un rôle aggravant face à certaines complications de la maladie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi