| | Radar

Microsoft accuse une start-up israélienne de ne pas respecter ses principes éthiques

Keystone

En juillet dernier on vous parlait d’AnyVision, une start-up israélienne ayant mis au point un système de reconnaissance faciale utilisé pour contrôler les déplacements des Palestiniens dans les Territoires occupés. Le principe déplaît visiblement à la multinationale Microsoft qui enquête désormais pour savoir si la technologie est en accord ou non avec ses principes éthiques.

link

Al Jazeera

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi