| | Radar

Mars cacherait des lacs d'eau salée sous son pôle Sud

Vue d'artiste de Mars Express au dessus de la planète rouge | ESA

Quatre lacs, probablement salés, ont été détectés à près d’un kilomètre sous la glace martienne. Basés sur des données radar de la sonde Mars Express de l’ESA, ces résultats viennent confirmer une première annonce faite en 2018 mais qui avait suscité la controverse, explique Nature.

Pourquoi cela fait débat. Le plus important de ces quatre lacs, de près de 30 kilomètres de large, avait déjà été détecté en 2018 mais sa découverte ne reposait que sur peu d’éléments, et les chercheurs reconnaissaient à l’époque avoir besoin de données supplémentaires pour trancher définitivement la question. Plus, plusieurs voix s’étaient élevées pour rappeler que la planète rouge, même à cette profondeur, ne produirait pas assez de chaleur pour maintenir de l’eau liquide. La nouvelle annonce, faite dans Nature Astronomy, vient conforter cette première observation tout en proposant une nouvelle hypothèse pour expliquer la présence d’eau liquide: une haute teneur en sel qui l’empêcherait de geler mais qui, dans le même temps, rendrait difficile la vie dans un tel environnement.

link

Lire l'article de Nature

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi