| | Radar

La Russie en état d’urgence après une importante fuite de carburant dans l’Arctique

La rivière Ambarnaya, proche de Norislk, polluée par une importante fuite de carburant. | Torgonskyi/Instagram

Vingt-mille litres de carburant ont été déversés par accident dans un cours d’eau de l’Arctique russe, aux environs de la ville industrielle de Norilsk, rapporte la BBC. La «marée rouge» s’est produite vendredi après l’effondrement d’un réservoir dans une centrale thermique. L’usine est une filiale de l’entreprise Norilsk Nickel, le premier producteur mondial de palladium et de nickel. Moscou a déclaré l’état d’urgence.

Pourquoi c’est grave. Les autorités n’auraient été informées de l’accident que deux jours plus tard, alertées par les réseaux sociaux. Selon les médias d’Etat, la fuite de carburant a contaminé quelque 350 km². Les militants écologistes comparent la catastrophe à celle d’Exxon Valdez, survenue en Alaska en 1989. Un responsable de l’organisation russe de défense de l’environnement Rosprirodnadzor a pour sa part indiqué qu’il n’y avait jamais eu d’accident d’une telle ampleur dans l’Arctique.

link

Lire l'article de la BBC

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi