| | Radar

La Chine lance et récupère sa première navette spatiale réutilisable

En juillet dernier, la Chine lançait une autre fusée Longue Marche vers Mars. | Keystone/EPA/STR CHINA OUT

Les médias officiels chinois ont annoncé le tir et la récupération du premier vaisseau spatial non habité réutilisable du pays, selon CNN. Très peu de détails ont filtré sur cette mission et aucune photo de l’appareil. Sur la foi d’informations plus anciennes, CNN suggère que cet engin embarqué à bord d’un fusée Longue Marche 2 F, ressemblerait à l’avion orbital X-37B testé par l’Air Force américaine. Elle s’inspirerait de la navette spatiale américaine, dont le programme avait été interrompu en 2011, sous une forme plus petite et sans équipage.

Pourquoi c’est marquant. La réutilisation de vaisseaux spatiaux et de fusées est considérée comme un avantage pour diminuer les coûts des vols spatiaux. Alors que l’entreprise américaine SpaceX en a fait l’un de ses atouts, la Chine entend démontrer que son programme spatial ne cède en rien aux accomplissements des États-Unis, qu’ils soient publics ou privés. Après l’envoi du premier rover sur la face cachée de la lune et le décollage en juillet dernier d’un rover pour Mars, la réussite apparente de cette navette réutilisable marque une nouvelle étape dans l’accélération du programme spatial chinois.

link

Lire l’article de CNN

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi