| | News

Des bactéries survivent trois ans dans l'espace

La Station spatiale internationale (ISS), vue d'une navette américaine avant 2011 | Nasa

A bord de la Station spatiale internationale (ISS), une expérience japonaise a étudié la survie dans l'espace de bactéries particulièrement résistantes. Ses résultats sont étonnants: sous formes de petits amas, ces microbes seraient capables de résister au voyage de Mars vers la Terre! Tout du moins, jusqu’à la rentrée atmosphérique…

Pourquoi c'est controversé. Ces résultats rouvrent les débats sur l’origine de la vie terrestre. Car pour espérer élucider un jour l'origine de la vue sur Terre, plusieurs savants ont déjà songé à regarder vers le ciel. L’idée que la Terre ait été «ensemencée» depuis le cosmos, hypothèse assez controversée, a été jusque-là peu soutenue par les faits, tant les conditions sont difficiles dans l'espace.

Le contexte. Mais la découverte de molécules organiques sur certaines météorites, de l’existence d’eau liquide dans le passé de Mars ainsi que l'étude d'organismes dit «extrémophiles», capables de survivre à des environnements extrêmes, relancent cette hypothèse.

Il a ensuite suffi que Curiosity révèle des traces de molécules organiques datant de 3,5 milliards d’année, proche de l’époque estimée de l’apparition de la vue sur Terre (3,8 milliards d’années), pour que l’idée d’un transfert entre les deux planètes devienne plausible, enfin, presque.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi