| | Radar

Amazon suspend l’utilisation par la police de sa reconnaissance faciale

Image d'illustration. | Flickr

La firme de Jeff Bezos a instauré un moratoire d’un an. La décision s’inscrit à la suite des manifestations et de la mort de George Floyd : par le passé, la technologie d’Amazon avait été critiquée pour ses erreurs d’identification avec les personnes noires.

Pourquoi c’est important. La mesure suit de peu celle d’IBM, qui a renoncé lundi à ses développements dans le secteur. Des villes comme San Francisco ou Cambridge, dans l’aire métropolitaine de Boston, ont déjà banni la reconnaissance faciale sur leur territoire.

link

New York Times

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi