| | News

160 ans de controverse autour d'une plume de dinosaure

La plume de la discorde | Museum für Naturkunde, Berlin

La plus ancienne plume fossile découverte appartenait-elle à l’Archaeopteryx, célèbre dinosaure proche des oiseaux? Cette question divise les paléontologues depuis déjà 160 ans. Alors qu’une étude de 2019 avait enterré l’hypothèse, une nouvelle équipe vient relancer le débat ce mercredi 30 septembre, dénonçant de nombreuses erreurs dans la précédente publication.

Pourquoi c’est compliqué. La plume a été découverte en 1860 dans une carrière allemande, quelques années avant le premier squelette d’Archaeopteryx. C’est Richard Owen, père du mot «dinosaure», qui en 1863 fait le lien entre les deux fossiles. Mais ses conclusions n’avaient pas convaincu les autres paléontologues, et le débat est resté ouvert jusqu’à aujourd’hui.

L’état des lieux. Aujourd’hui, la communauté scientifique estime dans sa majorité qu’il s’agit bien d’une plume d’Archaeopteryx. Mais différentes études sortent régulièrement pour venir contredire cette affirmation, comme ce fut encore le cas en 2019, dans une étude publiée dans Scientific Reports.

Les auteurs de cette dernière avaient pu observer la quille centrale de la plume, invisible sur le fossile en lumière normale, par fluorescence. Ils ont pu ainsi en comparer la forme avec celle des plumes associées à Archaeopteryx et ont conclu à une trop grande différence. Ils estimaient que la plume pouvait provenir de presque n’importe quel dinosaure, mais certainement pas d’un Archaeopteryx.

La nouvelle étude. L’affaire semblait résolue une bonne fois pour toutes. Mais c’était compter sans la nouvelle étude, également publiée dans Scientific Reports. Celle-ci relève une série d’erreurs de méthodologie et d’interprétation dans celle de 2019, et vient semer le doute sur ses conclusions.

Ils montrent notamment que la forme générale de cette fameuse quille a mal été définie, et reprochent aux précédents auteurs d’avoir basé leurs comparaisons sur un échantillon trop faible. Après corrections, ils en déduisent que la plume appartenait bien à un Archaeopteryx.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi