| | Radar

Washington sur le point d'accuser Pékin de pirater ses recherches contre le coronavirus

Donald Trump lors d'une conférence de presse, le 11 mai. | Keystone

Selon le New York Times, les Etats-Unis s’apprêtent à accuser publiquement la Chine de tenter de pirater les données de recherche américaines contre le coronavirus. Le FBI et le département de la Sécurité intérieure ont déjà rédigé la première version d’une alerte contre des tentatives chinoises d’obtenir «de manière illicite des éléments précieux couverts par la propriété intellectuelle et des données de santé publique sur les vaccins, les traitements et les tests de dépistage».

Ce qui est en jeu. D’après les chercheurs en sécurités consultés par le journal, les digues habituelles en matière d’espionnage industriel ont lâché, au vu des enjeux de la recherche contre le coronavirus. C’est ainsi que des hackers iraniens ont essayé de s’introduire dans les infrastructures de Gilead (fabricant du remdesivir), ou encore que des hacker sud-coréens ont ciblé l’OMS et des officiels nord-coréens, japonais et américains. Les hôpitaux sont également ciblés.

link

A lire dans le New York Times

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi