| | Radar

Londres accuse des hackers russes de voler des recherches sur le vaccin contre Covid-19

Il est rarissime que le Centre national de cybersécurité accuse nommément un pays de Cyberattaque./Keystone

Le Centre national de cybersécurité (NCSC) du Royaume-Uni accuse des hackers russes de cibler les entreprises pharmaceutiques et les groupes de recherche britanniques, américains et canadiens impliqués dans la mise au point d'un vaccin contre le coronavirus, rapporte The Guardian. Selon le NCSC, ces hackers baptisés APT29 font «presque certainement» partie des services de renseignement du Kremlin. Les responsables britanniques n’ont pas indiqué si ces attaques avaient abouti au vol de ces recherches.

Pourquoi ça nous concerne. En l’état, des vaccins efficaces restent le seul moyen de sortir de la pandémie Covid-19. Cette attaque, si elle se confirme, rend évidente la compétition entre pays pour obtenir un vaccin en premier. Et elle augure mal de la volonté de le partager équitablement entre pays au moins dans un premier temps. La Russie développe 28 vaccins contre le coronavirus et le plus avancé a passé la première phase des études cliniques. Les résultats de la seconde phase sont attendus début août.

link

A lire sur The Guardian

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi