| | News

Les soignants au front exigent plus de transparence sur l’impact de Covid-19

Manifestation de fonctionnaires genevois jeudi 15 octobre 2020, contre les baisses de salaires annoncées par le canton. Image d'illustration. | Keystone / Jean-Christophe Bott

La lumière sur leur vécu. C’est ce que demandent les personnels de santé jeudi 22 octobre 2020, dans une lettre ouverte remise officiellement ce jour au Conseil fédéral à Berne. Sous l’égide d’Amnesty International Suisse et de la plupart des syndicats du secteur, les soignants réclament une évaluation indépendante de l’impact de Covid-19 sur leurs professions. Combien de soignants ont attrapé la maladie, lesquels ont des séquelles, quel est l’impact sur leur santé physique et psychique? Des questions auxquelles la Confédération n’est pas en mesure d’apporter d’éclairage à ce jour.

Pourquoi cette initiative. Que ce soit dans les hôpitaux, dans les EMS ou à domicile, la lutte contre Covid-19 a prélevé un tribu important sur les soignants, contraints de multiplier les heures et de faire face sans toujours disposer du matériel adéquat. Mais à l’heure du bilan et à la différence de beaucoup d’autres pays, la Suisse n’est pas en mesure de présenter un état de lieux de l’impact de la première vague sur ceux qui la vivent au plus près. Alors que la deuxième est sur le point de déferler, les signataires souhaitent obtenir de la Confédération l’assurance d’une transparence accrue.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi