| | Radar

Les masques contre le coronavirus font patiner la reconnaissance faciale

Dans les rues de Pékin. Photo: Keystone

En Chine, deux provinces imposent le port du masque pour contrer l’épidémie de coronavirus. La mesure entrave les systèmes de reconnaissance faciale déployés à grande échelle pour accéder aux bâtiments, prendre rendez-vous chez le médecin ou même commander son repas à la cafétéria. Quartz raconte.

Pourquoi on vous en parle. Qu’elle serve à acheter un téléphone ou à ficher et traquer les dissidents politiques, la technologie de reconnaissance faciale se généralise en Chine, ce qui fait régulièrement polémique.

link

Quartz

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi