| | radar

Comment Covid-19 perturbe l'accès aux médicaments contre le VIH

Image d'illustration | Public Domain Pictures

A travers un communiqué publié sur son site Internet, l’organisation mondiale de la Santé (OMS) fait le constat d’une riposte au VIH au ralentit à cause de Covid-19. L’OMS indique que 73 pays ont signalé qu’ils risquaient de connaître des ruptures de stock d’antirétroviraux (ARV) en raison de la pandémie de Covid-19, 24 d’entre eux ont annoncé un stock «extrêmement faible».

Pourquoi c’est inquiétant. Parmi les causes de ces perturbations: la fermeture des services de transport terrestre et aérien, ainsi qu’un accès limité aux services de santé à l’intérieur des pays en raison de la pandémie, selon l’organisation onusienne, liés à Covid-19. Selon une modélisation réalisée par l’OMS et l’ONUSIDA en mai dernier, six mois d’interruption à l’accès aux ARV pourrait entraîner un doublement du nombre de décès liés au sida en Afrique subsaharienne pour la seule année 2020. Si l’on est encore loin d’une telle interruption, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, s’est montré préoccupé: «Les pays et les partenaires qui œuvrent en faveur du développement doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que ceux qui ont besoin d’un traitement contre le VIH continuent d’y avoir accès.»

link

OMS

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi