| Radar

L’Allemagne prend la présidence tournante de l’UE en pleine crise

Angela Merkel le lundi 29 juin à Berlin. (Hayoung Jeon, Pool via AP)

Journée chargée ce mercredi 1er juillet pour Angela Merkel. A un peu plus d’un an de la fin de ce qui sera sûrement son dernier mandat à la tête de l’Allemagne, la chancelière reprend les rênes de l’Union européenne pour six mois 13 ans après sa précédente présidence. Elle devra aussi passer devant les députés du Bundestag.

Pourquoi c’est important. C’est le «dernier grand défi européen d’Angela Merkel», selon le Figaro. Son challenge historique sera de relancer une économie qui traverse sa pire crise depuis un siècle à cause du Covid-19. La chancelière devra convaincre les pays réticents d’adopter le plan de relance de 750 milliards.

link

Deutsche Welle

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi