| Radar

Cessez-le-feu libyen: du «progrès» mais pas encore d’accord

Au lendemain de l’entrée en vigueur de l'accord sur l’arrêt des combats, les négociations à Moscou entre Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement libyen reconnu par l’ONU, et l’homme fort de l’Est, le maréchal Khalifa Haftar, se sont soldées par du «progrès», sans toutefois aboutir à la signature du traité par le militaire. Malgré leur rivalité sur le terrain, Moscou et Ankara jouent un poids croissant dans cet épineux dossier.

link

Le Monde

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi