| | News

L'organisation sociale des chasseurs-cueilleurs favorise l'innovation depuis la préhistoire

Un chasseur-cueilleur Aeta préparant une potion médicinale | Rodolph Schlaepfer

La structure sociale des chasseurs-cueilleurs a influencé l'émergence de l’innovation, et ce depuis la préhistoire. C’est en tout cas la conclusion d’une étude publiée dans Science Advances et menée conjointement par les départements d’anthropologie de l’Université de Zurich et de l’University College de Londres.

Pourquoi c’est intéressant. L’humain se distingue de la plupart des mammifères, primates compris, par son aptitude à innover par accumulation de connaissances — une innovation en permettant une autre, et ainsi de suite. Cette capacité semble s’être développée au fur et à mesure qu’Homo sapiens s’organisait en sociétés de plus en plus complexes, comprenant une hiérarchie de plusieurs sous-populations interconnectées entre-elles.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi