| | News

Une vague de dépressions dans le sillage de Covid-19

Image d'illustration | Creative Commons

Covid-19 facteur de dépression? C’est ce que suggère une enquête de la Boston University. En 2019, 8,5% des adultes américains présentaient des symptômes dépressifs, contre 27,8% à la mi-avril 2020, selon les chiffres publiés dans Jama Network Open.

Pourquoi c’est important. Jusqu’ici, aucun événement — 11 septembre, manifestations à Hong Kong ou épidémie d’Ebola — n’avait entraîné plus qu’un doublement du nombre de personnes dépressives dans la population concernée. Les finances semblent être un facteur déterminant: les Américains avec moins de 5000 dollars d’économie sont deux fois plus touchés que les autres.

link

Boston University (EN)

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi