| | Question

Quelles étaient les chances de croiser un porteur de Covid-19 à Genève pendant l’épidémie?

Heidi.news, DR

Les modèles épidémiologiques sont bels et bons, mais peinent parfois à éclairer la réalité qui nous entoure. Un lecteur nous le rappelle judicieusement en nous adressant cette question frappée au coin du bon sens:

«Au pire moment de la pandémie à Lausanne ou à Genève, dans une foule de 100 personnes (train, magasin, etc.), quel était le risque approximatif d'être en présence d'une personne infectée ou contaminante? Ou sur les personnes passant devant un caissier de magasin, quel pourcentage approximatif était infecté ou contaminant ?»

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi