| | hd

Quel est le taux d'occupation des unités de soins intensifs dans les hôpitaux suisses?

Le graphe ci-dessus est mis à jour deux fois par semaine.Ci-dessus, la situation au 23 novembre 2020, selon les données du Service sanitaire coordonné.

Les lits disponibles dans les unités de soins intensifs sont-ils assez nombreux face à la recrudescence rapide du nombre de patients Covid-19? Quels sont les cantons les plus menacés par une saturation? Y a-t-il des respirateurs en quantité suffisante par rapport au nombre de patients admis? Il est désormais possible d’avoir accès à ces informations grâce à la plateforme icumonitoring.ch, développée par l’ETHZ, et le service sanitaire coordonné, une section de l’armée. Heidi.news reprend ses données, mises à jour deux fois par semaine, afin de mettre en lumière l’évolution de la situation sanitaire en Suisse.

Pourquoi c’est essentiel. Inaccessibles au public à l’échelle de la Suisse lors de la première vague de l’épidémie au printemps, ces données permettent d’obtenir en un clin d’œil une vue d’ensemble des taux d’occupation des unités de soins intensifs en Suisse. Ces informations sont essentielles tant pour évaluer l’évolution de la propagation de l’épidémie dans le pays que pour coordonner les transferts de patients en cas de besoin.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi