| | radar

Pourra-t-on bientôt prédire Alzheimer par les gencives?

Creative Commons

Divers travaux scientifiques suggèrent un lien entre maladies gingivales et démence sénile. Dans une étude publiée dans Neurology, des chercheurs ont mis en évidence une forte corrélation entre déboires dentaires et déclin cognitif, grâce à une cohorte de plus de 8'000 personnes suivies depuis 1987. Les patients qui avaient perdu leur dentition à la soixantaine étaient deux fois plus susceptibles que les autres de développer une forme de démence plus tard, raconte Gizmodo.

Pourquoi il faut rester prudent. Pour autant, corrélation n’est pas causalité: si des scientifiques formulent des hypothèses pour expliquer un possible lien, telles que la migration de bactéries buccales vers le cerveau, le fait reste loin d’être prouvé. Que cela ne vous empêche pas de vous brosser les dents!

link

A lire sur Gizmodo

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi