| | News

Les résultats de l’OMS enterrent-ils le remdesivir contre Covid-19?

Des flacons de remdesivir destinés à être utlisés en essai clinique (par voie intraveineuse). | Keystone / EPA / Sascha Steinbach

Coup de tonnerre dans un ciel peu serein. Les résultats du méga-essai clinique Solidarity viennent d’être rendus publics par l’OMS. Quatre traitements repositionnés étaient à l’étude dans 30 pays: l’anti-VIH lopinavir-ritonavir, l’hydroxychloroquine, les interférons bêta (immunomodulateur), et le remdesivir (Veklury), l’antiviral de Gilead initialement développé contre Ebola et largement employé contre Covid-19 dans les hôpitaux suisses. Aucun n’a montré de bénéfice chez les patients hospitalisés.

Pourquoi c’est important. Les échecs de l’hydroxychloroquine et du lopinavir-ritonavir ne sont pas des surprises, ces deux traitements ayant échoué à faire leur preuve dans plusieurs essais de qualité. Il n’en va pas de même pour les interférons bêta mais surtout le remdesivir, qui est le premier antiviral ayant reçu une homologation (provisoire) contre Covid-19. Le sort du traitement de l’Américain Gilead, utilisé en standard dans beaucoup d’hôpitaux, est désormais très incertain.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi