| | News

L’OMS a statué: les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine vont reprendre

Hydroxychloroquine. | Keystone / AP Photo / John Locher

Les derniers essais cliniques sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine avaient conduit l’OMS à interrompre temporairement le volet de son méga-essai clinique Solidarity, le temps de mener une analyse de sécurité à partir des données déjà récoltées. En conférence de presse mercredi 3 juin, l’organisation a indiqué qu’aucun signal d’alerte n’avait été découvert. Les essais pourront reprendre.

Pourquoi c’est une bonne nouvelle. Si l’hypothèse de l’hydroxychloroquine ne suscite plus guère d’enthousiasme chez les médecins et pharmacologues hospitaliers, la polémique est toujours vive dans l’opinion publique, polarisée par les interventions du Pr Raoult. Or, la seule façon de mettre fin au débat – si tant est que ce soit possible – demeure l’aboutissement d’essais contrôlés randomisés de grande taille.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi