| | news

Face au rebond épidémique, le monde se reconfine par petites touches

Graffiti dans une rue de Nairobi (Kenya). | Keystone / EPA / Daniel Irungu

Depuis le 8 juillet, les cinq millions d’habitants de Melbourne font face à un nouveau confinement prévu pour durer au moins six semaines. Plus qu’un retour à la case départ, c’est pour la métropole australienne la mesure la plus stricte jamais prise pour lutter contre l’épidémie. Pour des millions d’autres personnes à travers le monde, le relatif retour à la normale n’aura duré que quelques semaines, voire jours. Heidi.news fait le point sur les mesures prises en Europe et dans le monde.

Un «reconfinement» à géométrie variable. Face à la recrudescence du nombre de cas, plusieurs pays ont renforcé ou remis en place des mesures. Souvent locales, parfois à contre-courant des autres régions et selon une appréciation du risque qui diverge d’un gouvernement à l’autre, le «reconfinement» est à la carte. En Suisse, l’obligation de porter un masque dans les transports publics et dans les commerces (dans certains cantons) rappelle que la lutte contre Covid-19 continue, même si aucune nouvelle restriction de déplacement ou de réunion n’a encore été prise.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi