| | News

L’«école à journée continue» gagne (très) lentement du terrain en Suisse

La pause de midi dans une école zurichoise. | KEYSTONE/Gaetan Bally

La prise en charge des enfants par l’école publique durant la pause de midi et après la classe l’après-midi? En Suisse, ce type de dispositifs appelés «école à journée continue» restent une exception. En cette rentrée 2020, l’idée revient pourtant sur le devant de la scène politique, avec un postulat débattu au Conseil des Etats. De son côté, le Canton de Neuchâtel vient de dévoiler les résultats d’un sondage auprès des parents, qui sont 70% à plébisciter un tel système.

Pourquoi c’est important. L’école à journée continue représente une solution efficace pour améliorer la conciliation entre travail et famille. En Suisse, il s’agit d’un enjeu particulièrement important pour les mères, qui se retrouvent souvent en première ligne lorsqu’il faut faire des concessions professionnelles pour répondre à des impératifs familiaux. Elle permet également de renforcer l’égalité des chances entre les élèves.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi