| | Radar

Pour sauver des emplois, les salariés de Swiss doivent réduire leur salaire

Un avion Swiss, à l'aéroport de Zurich. | Keystone

Fortement touchées par la crise du coronavirus et son impact sur le tourisme, les compagnies aériennes accusent de lourdes pertes. En Asie, Singapore Airlines envisage des vols qui décolleraient et atterriraient trois heures plus tard à Singapour. La compagnie aérienne Swiss n‘échappe pas à la crise et doit faire des économies d'environ 20%.

Pourquoi c’est compliqué. La direction a demandé à ses employés de faire un choix cornélien pour limiter la perte de personnel: renoncer à 15% de leur salaire. Si cette proposition est refusée, 1'425 des 9'500 postes que compte l'entreprise pourraient disparaître.

link

SonntagsZeitung

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi