| | Radar

Singapore Airlines envisage des vols pour nulle part

Les vols effectueraient une rotation de trois heures avant de revenir à leur point de départ./Keystone/ Wallace Woon

La compagnie aérienne Singapore Airlines envisage des vols qui décolleraient de l’aéroport de la cité-état et atterriraient trois heures plus tard sur le même tarmac. Et ce dès le mois prochain, annonce la presse du pays relayée par RFI. Régulièrement classée parmi les meilleurs compagnies aériennes du monde Singapore Airlines fait face à des pertes abyssales alors que ses frontières demeurent fermées depuis fin mars. L'île n'avait pas été choisie par hasard pour servir de décor au film "Crazy Rich Asians"...

Pourquoi c’est pas que marrant. Selon l'Association du transport aérien international (IATA), les compagnies aériennes s'attendent à perdre 84,3 milliards de dollars en 2020 à cause de la pandémie Civid-19. Une compagnie taïwanaise a déjà proposé cette année de tels vols mais Singapour songe à proposer des offres en partenariat avec des hôtels pour réaliser des «vacances à la maison». On peut parler d’aberration compte tenu des émissions de CO2 d’un vol en avion.

link

A lire sur RFI

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi