| | News

Le chant choral en temps de Covid-19, est-ce négociable?

Chorale en Suisse romande. Photos d'illustration. Crédit: Keystone.

Ce n’est un secret pour personne, les activités culturelles ont pris un sacré coup avec la crise du Covid-19. Parmi elles, le chant choral, très populaire en Suisse, est une pratique particulièrement sensible étant donnée sa nature – chanter – et son contexte social – en assemblée. Le fait de chanter, tout comme le fait de parler, propulse des gouttelettes et des aérosols, sources de propagation du coronavirus. Dans un tel contexte, est-il sensé de continuer à chanter en chœur?

Pourquoi c’est actuel. Le 8 octobre dernier apparaissait un cluster lié à une chorale neuchâteloise. 28 personnes étaient diagnostiquées positives sur un total de 33 choristes et 10 musiciens testés, auxquelles s’ajoutaient 13 personnes liées à des choristes et 6 membres du public. Le port du masque n’avait pas été systématique et les répétitions se sont déroulées quotidiennement pendant au moins une semaine, ce qui a sans conteste aggravé la transmission du virus.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi